Histoires vécues et témoignages sur le Neurofeedback 

Le 7 janvier avant la 1er séance et le 21 janvier après la 2ème séance de neurofeedback...

Ma fille de 6 ans en classe de CP, dyslexique fait 2 séances par semaine d'orthophoniste depuis octobre 2018 et c'est le neurofeedback qui lui a fait faire de réels progrès.

 

Audrey M le 24/01/2019

J’ai 22 ans et je souffre régulièrement de maux de tête violents dès le lever le matin. Ces maux de tête m’empêchent de mener une vie normale la journée, et peuvent durer toute la journée, voire 2 ou 3 jours.

Dès la seconde séance de NeuroFeedback Dynamique, mes maux de tête se sont calmés, pour devenir beaucoup moins violents et beaucoup plus espacés. J’en suis à ma cinquième séance, j’ai atteint mon objectif.

Yael  C.  le 18/01/2019

 A 80 ans, j’avais de plus en plus de mal à me lever le matin et à faire « refonctionner » tous mes membres, en particulier mes jambes et mes épaules. Dès la seconde séance, j’ai noté que je me levais beaucoup plus facilement et que ma mobilité était plus aisée. J’en suis à ma dixième séance, mais je continue car je me sens beaucoup plus décontractée, et je veux aussi continuer à acquérir une meilleure mobilité.

Jacqueline B.  le 15/01/2019

 J’ai eu un accident de voiture l’été dernier ; mes enfants étaient avec moi dans le véhicule, en pleine lancée sur l’autoroute entre Paris et Reims, lorsqu’un pneu éclate. Je perds le contrôle du véhicule, qui fait plusieurs tours sur lui-même. La voiture ne touche ni la rambarde de sécurité, ni un autre véhicule. Tout le monde sort indemne de la voiture. J’arrive à garer le véhicule sur la bande d’arrêt, et la dépanneuse vient me porter secours. Plusieurs jours après je commence à prendre conscience que nous avons eu beaucoup de chance, et que cet accident aurait pu être catastrophique. Je suis obligée de conduire, pour faire mes courses, pour emmener mes enfants à l’école. Mais je commence à paniquer à chaque fois que je dois conduire. J’ai des angoisses terribles à cette perspective.

J’ai essayé d’autres méthodes pour me débarrasser de mes crises de panique, mais qui ne m’ont pas apporté de soulagement. Lorsque j’ai entendu parler du NeuroFeedback Dynamique, mon mari m’a beaucoup poussée pour que j’essaie cette méthode. Après 3 séances je n’ai plus aucune appréhension à l’idée de devoir conduire. Je suis très heureuse d’être libérée de mes peurs. Un grand merci à la praticienne.

Myriam B.   le 15/01/2019

J’ai entendu parler du NeuroFeedback Dynamique, et quand j’ai appris qu’une praticienne était proche de chez moi, je suis allée la voir. J’avais de très forte douleurs aux jambes. La praticienne pense que ces problèmes relèvent plus du phlébologue. En effet, je suis allée voir un spécialiste, qui décide de me traiter pour des problèmes veineux non apparents. Mais dès après la première séance, je suis devenue beaucoup plus zen, et j’ai plus de recul par rapport aux évènements. Je ne me suis pas énervée comme tous les matins à cause du rush du matin pour préparer les enfants pour l’école et y arriver à l’heure. Je suis très apaisée, et j’espère que cette « zénitude » va s’installer durablement. Ma praticienne me dit que c’était là la première priorité de mon cerveau.

Rina S.  le 12/01/2019

Hyperactivité et trouble de l’attention :

Deux ans ! Deux ans que je me bats contre la terre entière pour prouver que non ! mon fils n’est pas « un excité ». Après avoir vu des sophrologues, psychothérapeutes et autres médecins (sans succès) on lui fait un bilan Neuropsychologique, et là, le diagnostic tombe;  trouble de l’attention avec Hyperactivité.

Au moins, nous avons nommé l’ennemi qu’il nous faudra battre !

Nous refusons absolument toute prescription de médicaments psycholeptiques pour notre fils de 6 ans ! C’est alors qu’on nous propose une méthode dont nous n’avions jamais entendu parler, le Neurofeedback Dynamique. Nous décidons d’essayer.

Au bout de 5 séances, mon fils arrive à rester plus longtemps assis et attentif ; après 7 séances, il ne se réveille plus aux aurores, comme avant, et il nous fait même une « pointe » à onze heures un matin de vacances. A  la neuvième séance, il est beaucoup plus calme, plus posé, plus concentré et il obtient des résultats excellents à l’école.

Je peux dire que le Neurofeedback a vraiment changé notre vie, et je regrette de ne pas avoir connu plus tôt cette méthode.

Marine R.

Mon fils a 14 ans aujourd’hui, et il y 6 ans il arrive un matin à l’école, et voit dans la cour de récréation un rat mort complètement éventré. La femme de ménage ramasse le cadavre, mais omet de nettoyer le sang. Dès ce moment, pour mon fils toute l’école était contaminée, dans la mesure où tout le monde a marché dans le sang et rentré dans les classes, à monté les escaliers.

Petit à petit, il commence à laver la chaise sur laquelle il s’assoit, la table sur laquelle il travaille, son cartable plusieurs fois par jour, puis il se lave les mains jusqu’à 50 fois par jour, prend jusqu’à 3 douches par jour, se change jusqu’à 5 fois par jour, avec obligation pour moi de tout passer à la machine, dès lors que quelqu’un l’a même effleuré, et enfin, il refuse qu’on le touche, et il se renferme sur lui-même.

Nous voyons un psychothérapeute pendant 2 ans et …… les TOCs disparaissent complètement …….. jusqu’au jour où …… il rentre dans le réfectoire de l’école pour le déjeuner et y trouve par terre un pigeon mort …… pas de chance !! …… et tous les TOCs reviennent instantanément !

C’est là qu’on me parle du Neurofeedback, et qu’en désespoir de cause, nous tentons notre chance. Il a eu 5 séances, et aujourd’hui tous les TOCs ont disparu. Il rejoue au foot avec ses camarades, accepte qu’on le touche et de toucher les autres ; Il est redevenu l’enfant souriant et ouvert qu’il était avant. Grâce au Neurofeedback, toute la famille a retrouvé une vie normale.

Claude S.

Mon fils a 14 ans aujourd’hui, et il y 6 ans il arrive un matin à l’école, et voit dans la cour de récréation un rat mort complètement éventré. La femme de ménage ramasse le cadavre, mais omet de nettoyer le sang. Dès ce moment, pour mon fils toute l’école était contaminée, dans la mesure où tout le monde a marché dans le sang et rentré dans les classes, à monté les escaliers.

Petit à petit, il commence à laver la chaise sur laquelle il s’assoit, la table sur laquelle il travaille, son cartable plusieurs fois par jour, puis il se lave les mains jusqu’à 50 fois par jour, prend jusqu’à 3 douches par jour, se change jusqu’à 5 fois par jour, avec obligation pour moi de tout passer à la machine, dès lors que quelqu’un l’a même effleuré, et enfin, il refuse qu’on le touche, et il se renferme sur lui-même.

Nous voyons un psychothérapeute pendant 2 ans et …… les TOCs disparaissent complètement …….. jusqu’au jour où …… il rentre dans le réfectoire de l’école pour le déjeuner et y trouve par terre un pigeon mort …… pas de chance !! …… et tous les TOCs reviennent instantanément !

C’est là qu’on me parle du Neurofeedback, et qu’en désespoir de cause, nous tentons notre chance. Il a eu 5 séances, et aujourd’hui tous les TOCs ont disparu. Il rejoue au foot avec ses camarades, accepte qu’on le touche et de toucher les autres ; Il est redevenu l’enfant souriant et ouvert qu’il était avant. Grâce au Neurofeedback, toute la famille a retrouvé une vie normale

Sophie B.

Sommeil et quiétude. Juste pour vous dire que j’ai bien dormi à la suite de ma séance. Je suis vraiment vraiment beaucoup plu zen. Rien à voir !

Merci pour la séance !!! Cela m’a fait un bien fou !

Bernadette L.

LE CABINET

Mentions légales 

Prendre RDV

Plan du site

Neurofeedback-Paris
Neurofeedback-Aix les Bains

15, rue Fays

94160 Saint Mandé

Du lundi au vendredi

10h - 13h et 14h - 18h30

NOS HORAIRES

Ethelle Sabban - Savoie 73

neuroperform73@gmail.com

T: 06 01 99 64 19

Pascale Ruszkiewicz - Saint Mandé 

neuroperform.idf@gmail.com

T: 06 77 53 35 11

NOUS CONTACTER

320 Chemin Tresserve

73100 AIx Les Bains

© 2018 Neuro-perform - Pascale Ruszkiewicz praticienne Neurofeedback

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle